Strasbourg dans l'Antiquité : Argentoratum

Strasbourg est d’abord un camp militaire romain, créé à la fin du 1er siècle ap. J.C. par la VIIIe Légion, pour protéger le passage du Rhin.

carte de l'Alsace à l'époque romaine
carte de l'Alsace à l'époque romaine
1.Argentoratum
1.Argentoratum

Situation du camp dans l’environnement très aquatique de cette région

Argentoratum (Atlas)
Argentoratum (Atlas)
Argentoratum
Argentoratum

les murailles sur plan actuel

Argentoratum
Argentoratum
Argentoratum
Argentoratum
Argentoratum
Argentoratum

Doct J.-J. Hatt

Argentoratum
Argentoratum

reconstitution fantaisiste : le camp est juste, mais la ville représentée autour (à gauche) n’a jamais existé !

Argentoratum
Argentoratum

maquette du camp romain (Musée archéologique)

Argentoratum
Argentoratum

maquette Goepp

Forrer fouilles 1906
Forrer fouilles 1906
Tour d'enceinte romaine (Silbermann)
Tour d'enceinte romaine (Silbermann)
Autel_dédié_à_Diane_Wasselonne
Autel_dédié_à_Diane_Wasselonne
Porta_Septentrionalis_Argentorati (Alfred Touchemolin)
Porta_Septentrionalis_Argentorati (Alfred Touchemolin)
Strasbourg - castrum romain
Strasbourg - castrum romain
rue des Grandes Arcades
rue des Grandes Arcades
Reconstitution_d'un_chantier_de_fouilles
Reconstitution_d'un_chantier_de_fouilles
grenier_à_sel_fouilles_1
grenier_à_sel_fouilles_1
402175_485593648126111_677471390_n
402175_485593648126111_677471390_n

Fouilles anciennes et récentes

Stèle funéraire du soldat Comnisca
Stèle funéraire du soldat Comnisca
Stèle funéraire du soldat Comnisca
Stèle funéraire du soldat Comnisca
Stèle funéraire de paysans
Stèle funéraire de paysans

Oberhaslach

Stèle de Largennius
Stèle de Largennius

Koenigshoffen

Verre
Verre

Verre gravé chrétien mas 1841 F.Bogner

Argentoratum
Argentoratum

petits objets bronze

Figurine de chien
Figurine de chien
Jupiter-Dispater
Jupiter-Dispater
rue des Grandes Arcades
rue des Grandes Arcades

Trouvailles

Les premières fouilles réalisées au 19e siècle mettent en évidence le tracé de l’enceinte militaire, garnie de tours placées à intervalles réguliers.

A l’intérieur, un plan quadrillé marque l’emplacement des rues et es bâtiments abritant les soldats et les officiers.

Les fouilles réalisées préalablement aux chantiers, même si elles ne permettent que rarement de conserver les vestiges, apportent des informations de plus en plus nombreuses sur l’évolution de ce camp.

11 06 2015 Route des Romains koenigshoffen
11 06 2015 Route des Romains koenigshoffen
statues
statues

Didier LAROCHE